Remise des insignes de Commandeur de la Légion d’honneur à M. Ján Kubiš (19/07/2012).

S.E.M. Jean-Marie Bruno, Ambassadeur de France en Slovaquie, au nom du Président de la République française, a remis jeudi 19 juillet 2012 à la Résidence de France les insignes de Commandeur de la Légion d’honneur à M. Ján Kubiš, représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afghanistan et chef de la mission d’assistance des Nations Unies dans ce pays, « ami et témoin engagé au service des valeurs que la France promeut et partage ».

La remise de cette haute distinction marque la reconnaissance par la France de l’exceptionnelle contribution de M. Ján Kubiš à la paix et à la sécurité en Europe et dans le monde tout au long de sa carrière.

JPEG

Dans son discours, l’ambassadeur de France a rappelé le parcours professionnel exceptionnel de M. Ján Kubiš sans cesse mis au service de la diplomatie de la Slovaquie. L’ancien ministre des affaires étrangères de la Slovaquie (2006 – 2008) a occupé plusieurs fonctions dans différentes organisations internationales avant d’être nommé représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afghanistan et chef de la mission d’assistance des Nations Unies dans ce pays en janvier 2012.

Sur un plan bilatéral, S.E.M. Jean-Marie Bruno a souligné que M. Ján Kubiš, soucieux du rapprochement de nos deux pays au sein de l’Union européenne, avait supervisé l’élaboration et la finalisation de l’accord de Partenariat stratégique, conclu entre la Slovaquie et la France le 17 septembre 2008, fondement de nos excellentes relations de coopération bilatérale.

Discours de S.E.M. Jean-Marie Bruno :

PDF - 43.2 ko
(PDF - 43.2 ko)

JPEG

Entouré de ses proches, de ses amis et de ses anciens collaborateurs du Ministère des affaires étrangères, M. Ján Kubiš, ému, a chaleureusement remercié la France, son Président et son S.E.M. Jean-Marie Bruno.

Dans son allocution, il a tout d’abord remercié son épouse et sa fille pour le soutien moral inconditionnel qu’elles lui apportent chaque jour et sans lequel conduire sa mission serait très difficile, dans un pays, l’Afghanistan où le danger est omniprésent.
M. Ján Kubiš s’est déclaré très honoré de recevoir une haute décoration de la part d’un pays qui promeut les valeurs qu’il partage.

JPEG
M. Ján Kubiš

L’Ordre national de la Légion d’honneur est la principale distinction honorifique française. Elle a été instituée le 19 mai 1802 par Napoléon Bonaparte. Elle récompense depuis ses origines les mérites éminents, militaires ou civils, rendus à la Nation. Son Grand maître en est de droit le Président de la République française, aujourd’hui M. François Hollande. L’ordre est administré par un Grand chancelier, généralement un militaire de très haut rang (actuellement le Général d’armée Jean-Louis Georgelin, ancien chef d’état-major des armées).

JPEG

Les distinctions de la Légion d’honneur ne sont pas réservées aux seuls Français : elles sont aussi attribuées à des chefs d’État, Premiers ministres, membres de gouvernement, ambassadeurs, hommes d’affaires ou artistes étrangers, qui se sont signalés par les services qu’ils ont rendus à la France ou aux causes qu’elle soutient.

L’Ordre national de la Légion d’honneur comprend trois grades (Chevalier, Officier et Commandeur) et deux dignités (Grand officier et Grand croix). Compte tenu des mérites éminents de M. Kubiš, il entrera dans l’Ordre directement au grade de Commandeur. Aucun autre citoyen slovaque ne s’est encore vu octroyer cette distinction.

JPEG
S.E.M. Jean-Marie Bruno répond aux questions des nombreux médias présents pour couvrir cet événement exceptionnel

Dernière modification : 22/12/2016

Haut de page