Premier anniversaire de la création du Centre National EOD de la Slovaquie

discours du 16 octobre 2008

Au mois d’août dernier, 10 soldats français sont tombés en Afghanistan où ils combattaient aux côtés de nos alliés américains, britanniques, slovaques. Ils combattaient le terrorisme taliban, la barbarie obscurantiste. Ils combattaient, si loin soient-ils, pour la sécurité de nos pays et de nos citoyens, dans le cadre d’une mission approuvée par l’ONU.

Qu’il s’agisse d’une mission dans le cadre de l’ONU, de l’OTAN, de l’Union Européenne, ce sont les mêmes moyens militaires qui sont mis à disposition par les Etats.

Parmi ces moyens, les démineurs jouent un rôle essentiel, sans lequel les troupes ne sauraient se déployer.

C’est dans ce domaine d’excellence de l’armée slovaque que la France a choisi de faire porter plus particulièrement son effort de coopération.

La coopération militaire de sécurité et de défense existe en République Slovaque depuis 1993. Son objectif majeur est d’appuyer les forces armées slovaques dans les réformes profondes conduites dans le cadre de leur refondation et de leur professionnalisation.

Ainsi, depuis l’année 2005 le projet majeur de cette coopération porte sur le domaine GENIE/EOD (Eléments opérationnel de déminage et de dépollution).

La Slovaquie s’est vue confier le rôle de nation pilote (EOD LEAD NATION) par l’OTAN dans le cadre de la lutte contre le terrorisme (DAT : DEFENSE AGAINST TERRORISM). Ce programme est aussi inscrit à la politique européenne de sécurité et de défense (PESD) dans lequel le déminage figure parmi les domaines capacitaires prioritaires.

Cette coopération dans le domaine Génie / EOD s’est concrétisée par :

  • la mise à disposition depuis 3 ans d’un officier coopérant militaire expert pour ce domaine en Slovaquie qui travaille directement au sein des forces armées slovaques ;
  • la réalisation depuis octobre 2006 de formations au profit des opérateurs slovaques dans le cadre du centre national EOD ;
  • l’aide technique pour le développement du centre national slovaque EOD et pour le futur centre d’excellence EOD de l’OTAN pour lequel la Slovaquie est la nation hôte.

Avec l’aide de la France, le centre EOD sera un organisme international où sera concentrée l’expertise nécessaire afin de répondre aux menaces nouvelles qui touchent aussi bien nos territoires nationaux que les théâtres des opérations extérieures où nos soldats évoluent côte à côte.

Le métier de démineur et d’opérateur EOD est un métier dangereux, mais cette dangerosité génère souvent des liens fort étroits d’amitié et d’estime mutuelle entre les démineurs ; ces liens se sont aujourd’hui tissés entre les EOD français et slovaques.

Chaque fois que, dans le cadre de cette coopération, nous amenons à la certification un démineur slovaque, nous remettons entre ses mains la sécurité et la vie des soldats français et de leurs alliés.

Impensable il y a seulement quelques années, au temps de la guerre froide, cette fraternité d’armes est l’emblème éclatant autant de la solidarité transatlantique que de l’Europe en marche et réunie.

Merci.

JPEG

JPEG

JPEG

Dernière modification : 05/03/2010

Haut de page