Milan Rastislav Štefánik, Français de coeur

Vivant en France depuis 1904, M. R. Štefánik décide en 1909 de demandant son admission à domicile pour, ensuite, solliciter sa naturalisation française.
Initialement, il ne souhaitait rester en France que deux ans pour regagner ensuite Prague. Ces demandes montrent l’évolution dans ses plans ainsi que son attachement à la nouvelle patrie. Fait citoyen français, Štefánik pourra davantage bénéficier du soutien de l´État pour mener à bien ses projets scientifiques.

L´admission à domicile lui est accordée pour cinq ans par le décret du 18 mars 1910, en vue d’obtenir la naturalisation.

Štefánik devient Français naturalisé le 27 juillet 1912.

Ci-dessous, lettre manuscrite de M. R. Štefánik exprimant son souhait d’être naturalisé Français, issue des archives du Service Historique des Armées de la République française.

JPEG

Ci-dessous, portrait M. R. Štefánik réalisé par son ami tchèque de l´époque parisienne Tavík František Šimon (1877-1942), peintre, graveur et artiste. Collection privée, Paris.

JPEG

Dernière modification : 05/02/2019

Haut de page