Martinské Hole : honneur aux résistants français morts en Slovaquie

Chaque année est organisée, par l’association antifasciste de la région de la ville de Martin, une compétition de ski de fond à Martinské Hole pour honorer la mémoire des résistants français qui ont combattu l’oppression nazie aux côtés de leurs compagnons d’armes slovaques.

Au cours du soulèvement national slovaque des centaines de résistants français évadés des camps de prisonniers allemands, ont rejoint la Slovaquie et ont fait le choix de combattre aux côtés de leurs camarades slovaques. Ils étaient regroupés au sein d’une brigade portant le nom de « général Stefànik » et étaient commandés par le capitaine français Georges de Lannurien.

Cet évènement sportif à Martinské Holenous permet d’honorer la mémoire de deux d’entre eux : le lieutenant Georges Laurens, et le soldat Antoine Jannone. Tous deux ont trouvé la mort le 26 mars 1945 dans un poste de combat situé 400 mètres en contrebas de la route menant à Martinské Hole en pleine forêt. Cet endroit est préservé par l’association et une stèle y est érigée à la mémoire des deux français.

Le lieutenant Georges Laurens avait 24 ans, le soldat Antoine Jannone 22 ans. Ces deux jeunes Français sont à l’image du Général Stefànik qui, en son temps, avait fait le choix du métier des armes pour vivre dans un monde libre.
Entre juillet 1944 et la fin de 1945, une centaine de Français ont péri en Slovaquie en combattant la cruauté et l’oppression nazies. Un monument, destiné à honorer leur mémoire, est également érigé à Strecno.

JPEG

Dernière modification : 30/01/2018

Haut de page