Les engagements des entreprises dans la COP21.

Si les États sont en première ligne des négociations climatiques mondiales, tous les acteurs publics et privés sont concernés. « Le temps de l’action climatique est venu, les entreprises doivent y prendre toute leur part. » Directement ou indirectement, celles-ci participent au dérèglement climatique ; ce sont donc des acteurs incontournables pour élaborer des solutions efficaces.

Le secteur privé détient une partie de la solution face au climat

C’est désormais une évidence comme le souligne Laurent Fabius : « Les entreprises ont montré qu’elles étaient de plus en plus sensibles à cette question, à la fois parce que les chefs d’entreprise ont des convictions […] mais aussi parce que la croissance verte c’est aussi un bon « business ». Ceux qui sont en dehors de ce « business » risquent d’avoir de grandes difficultés. » Le développement des stratégies bas carbone est profitable pour les entreprises. Transition écologique et croissance économique ne s’opposent pas : les entreprises doivent se mobiliser et agir pour le climat.

L’intégralité de l’article ci-dessous en format PDF :

PDF - 549.7 ko
(PDF - 549.7 ko)

Dernière modification : 03/09/2015

Haut de page