Le 1er octobre 1944, les combattants français défilaient à Detva

Le samedi 5 octobre s’est déroulée dans la ville de Detva , dans le centre de la Slovaquie, une cérémonie dans le cadre du 75ème anniversaire du Soulèvement national slovaque (SNP) à laquelle a pris part S. Exc. M. Christophe Léonzi, Ambassadeur de France, aux côtés du Premier ministre de la République slovaque, M. Peter Pellegrini, et des ministres de la défense, Peter Gajdoš, et de la Culture, Ľubica Laššáková.

À la fin du mois de septembre 1944, après de violents combats à Turiec et dans la région de Podhronie, la 1ère brigade des partisans tchécoslovaques « Milan Rastislav Štefánik », état-major et unités de combats, dont 200 français commandés par le capitaine Georges Barazer de Lannurien, prend ses quartiers à Detva pour une dizaine de jours.

Le 1er octobre 1944, les trois bataillons - russe, slovaque et français - défilent dans les rues de Detva, en présence du colonel russe Piotr Veličko, commandant de la brigade, du général Ján Golian, principal organisateur du SNP et commandant de la 1ère Armée tchéco-slovaque, et de Karol Smidke, chef de l’état-major général des groupements de partisans en Slovaquie et président du Conseil national.

JPEG

Ce défilé reste à jamais un événement unique car il a été le seul d’une unité de partisans durant le Soulèvement national slovaque.

JPEG
Crédit photo : Alliance française de Banská Bystrica

Discours de l’Ambassadeur de France :

PDF - 105.7 ko
(PDF - 105.7 ko)

Les combattants français étaient très appréciés de la population de Detva et des environs. Nombre d’entre eux ont été été logés chez l’habitant. Ainsi, les adjudant-chefs Jacques Bronzini et Maurice Lafourcade, les sergent-chefs André Ringenbach et Pierre Cornebois avaient été accueillis chez une vieille dame qui les considérait comme ses propres fils.

Un événement heureux marqua le séjour de l’unité française à Detva : le mariage du sergent-chef Viliam Hanák, originaire de Zvolen, et de Maria Markovičová, originaire de la commune de Pila. Le fiancé faisait partie de l’unité depuis les premiers combats de Strečno. La fiancée avait rejoint les Français à Martin et avait été enrôlée comme cuisinière. Les heureux époux avaient participé aux nombreux déplacements de l’unité française, aux combats difficiles près de Janova Lehota et de Svätý Križ nad Hronom. La célébration eut lieu en l’église Saint François d’Assise à Detva, le 8 octobre 1944. C’est le lieutenant Geyssely qui prononca le mariage. Les témoins des époux étaient les capitaines de Lannurien et Forestier. Le repas de noce se déroula dans la salle des fêtes de la commune, repas auquel participèrent, bien entendu, les combattants français, slovaques et russes, ainsi que les autorités de Detva. Malheureusement, le sergent-chef Hanák tomba lors des combats de Krupina le 18 octobre.

Dernière modification : 08/10/2019

Haut de page