La Slovaquie en quelques dates

- Ve siècle av. JC. Installation de tribus celtes

- 1er siècle av. JC. Installation de tribus germaniques

- Jusqu’au Ve siècle ap. J.C Occupation romaine en Slovaquie du Sud (vallée du Danube)

- Ve siècle Invasions slaves

- 623 Union des tribus slaves sous Samo (623-658)

- VIe siècle Invasions des Avars

- 830 Arrivée de Cyrille et Méthode

- Xe siècle Fin de l’empire morave ; le pays est la cible des Polonais et des Magyars.

- 1018 La Slovaquie passe sous domination magyare (jusqu’au XXe siècle)

- XIIIe siècle Invasions tatares et ruine économique, appel à des colons allemands (artisans, mineurs)

- Début du XIVe siècle-1321 Constitution d’un royaume slovaque sous l’autorité de Matus Cak

- XVe siècle Début des guerres hussites (1340, les Hussites contrôlent toute la Slovaquie

- 1526 Après la défaite des Hongrois à Mohacs, les Habsbourg s’emparent de la couronne de Hongrie

- 1536 Après la prise de Buda par les Turcs, Bratislava devient capitale de la Hongrie

- XVIe-XVIIe siècle La Slovaquie champ de batailles des conflits entre nobles hongrois et Habsbourg
Le pays n’est qu’une lointaine province de la Hongrie des Habsbourg (la "Haute Hongrie")

- Milieu du XVIIIe siècle Règne de Marie-Thérèse

- XIXe siècle Abolition du servage, développement industriel, mines (75 % de la production hongroise)
Début de la renaissance culturelle et nationale slovaque en réaction contre la domination hongroise ; codification de la langue slovaque (Bernolak puis Ludovit Stur)

- 1848 Echec des mouvements anti-hongrois et anti-Habsbourg ; germanisation

- 1863 Fondation de Matica Slovenska pour l’enseignement et la culture slovaque

- 1867 "Double Monarchie" ; magyarisation brutale de la Slovaquie (jusqu’en 1914)

- 1918 Accord de Pittsburgh - Indépendance de la première République tchécoslovaque

- 1938 A la suite des accords de Munich et de la déception de la non application de l’accord de Pittsburgh par les Tchèques, les Slovaques créent un gouvernement autonome

- 15 mars 1939 "Indépendance" de la république slovaque ; la Hongrie annexe la Slovaquie méridionale.

- 1939-1945 Etat fasciste dirigé par Mgr Tiso, étroitement inféodé à l’Allemagne nazie.

- 1944 Insurrection nationale slovaque (SNP), réduite en deux mois par les Allemands

- 1945 Libération par les troupes soviétiques et effondrement de l’Etat slovaque - reconstitution de la Tchécoslovaquie, amputée de la Transcarpathie

- 1948-1968 Les dirigeants communistes de la Tchécoslovaquie refusent l’autonomie aux Slovaques

- 1968-1971 Avec le Printemps de Prague, instauration d’un véritable fédéralisme

- 1968 Invasion des troupes du Pacte de Varsovie

- 1989 "Révolution de velours"

- 1990 Elections législatives remportées par le Forum civique et son pendant slovaque Public contre la violence (VPN)

- 17 juillet 1992 : adoption par le Conseil national de la Déclaration de souveraineté.

- 1er janvier 1993 "Divorce de velours"

- 1993-11 mars 1994 Premier gouvernement Meciar (HZDS)

- Septembre 1994 Elections législatives, deuxième gouvernement Meciar (HZDS)

- 1997 La Slovaquie est écartée du premier groupe de négociations sur l’élargissement de l’OTAN et de l’Union européenne.

- 2 mars 1998 Fin de la présidence de M. Kovac, premier Président de la Slovaquie indépendante
Septembre/octobre 1998 Elections législatives. Victoire de la coalition des partis de l’opposition à Meciar. Constitution d’un gouvernement par la coalition SDK (Coalition de l’Entente civique : chrétiens-démocrates, sociaux-démocrates post-communistes), SMK (coalition des partis hongrois) dirigé par Mikulaš Dzurinda

- Mai 1999 Election (pour la première fois au suffrage universel) de M. Rudolf Schuster à la Présidence de la République

- Septembre/octobre 2002 Elections législatives. Reconduction du Premier ministre Mikulaš Dzurinda à la tête d’une coalition rassemblant son parti, l’Union slovaque démocratique et chrétienne (SDKU), la coalition des partis hongrois (SMK), le mouvement chrétien-démocrate (KDH) et ANO (Alliance pour un nouveau citoyen, libérale)

- Le 11 mars 2003, le Parlement slovaque a décidé d’envoyer en Afghanistan un officier et 16 sapeurs pour renforcer la section de génie comprenant une quarantaine d’hommes et engagée depuis 2002 sur l’aéroport de Bagram, à 50 km au nord de Kaboul, dans le cadre d’un accord avec les Etats-Unis.

- Les 16 et 17 mai 2003 Le referendum sur l’adhésion de la Slovaquie dans l’UE. (participation de 52 %, plus de 92 % de oui).

- Le 29 mars 2004 La Slovaquie entre dans l’OTAN.

- Membre de la coalition menée par les Etats-unis, Bratislava a déployé en Irak, à 100 km au sud de Bagdad, sous commandement polonais, une unité du génie de 80 hommes chargée d’opérations de déminage, ainsi qu’une vingtaine de soldats des forces spéciales qui assurent leur protection.

- Les 3 et 17 avril 2004 Election présidentielle.Vladimir Meciar est vaincu au second tour par son ancienne main droite Ivan Gasparovic.

- Le 1er mai 2004 Avec 9 autres pays, la Slovaquie adhère à l’Union Européenne. (Elle a signé le traité d’adhésion le 16 avril 2003 à Athènes et l’a ratifié massivement, plus de 92 % de oui, lors du referendum des 16 et 17 mai 2003.Elle dispose, depuis le 1er mai 2004, d’un commissaire M. Jan Figel, de 7 voix au Conseil et de 14 députés européens.)

- avril-mai 2004 : Elections présidentielles, élu Ivan Gasparovic dans un duel avec Vladimir Meciar

- Le 16 juin 2004 : instauration d’Ivan Gasparovic, Président de la République

- Le 13 juin 2004 : 1ères élections au Parlement européen

- Le 11 mai 2005 : Le parlement slovaque a ratifié le Traité sur la Constitution européenne

- Le 10 octobre 2005 : la Slovaquie a été élue membre non-permanent du Conseil de sécurité de l’ONU (mandat pour 2 ans)

- Le 17 juin 2006 : élections législatives anticipées faisant suite à un éclatement de la coalition gouvernementale du PM Mikulas Dzurinda. Victoire du parti SMER-SD de Robert FICO.

- 4 juillet 2006 : arrivée au pouvoir du gouvernement composé des partis SMER-SD (gauche), SNS (nationalistes) et LS-HZDS (de l’ancien PM Vladimir Meciar).

- 8 juillet 2010 : malgré la victoire aux législatives du 12 juin du SMER-SD de Robert Fico, l’ancien Premier ministre ne parvient pas à trouver un partenaire pour former une coalition gouvernementale majoritaire au Parlement. Iveta Radicova est nommée par le Président de la République chef d’un gouvernement de coalition regroupant la SDKU-DS, le KDH, le Most-Hid et le SaS. Son gouvernement obtient le 11 août suivant la confiance du Conseil national de la République slovaque par 79 voix contre 71.

- 11 octobre 2011 : en raison d’un vote négatif sur le FESF lié à la question de confiance au gouvernement, Mme Iveta Radicova démissionne et annonce la tenue d’élections législatives anticipées. Elle refuse par ailleurs d’être sur la liste électorale de son parti, la SDKU-DS, lors de ce scrutin.

- 10 mars 2012 : le SMER -SD de Robert Fico remporte les élections législatives anticipées avec un score de plus de 44%.

- 4 avril 2012 : Robert Fico est nommé par le Président de la République chef du gouvernement dans lequel ne figure que son parti.

Dernière modification : 19/07/2012

Haut de page