L’Ambassadeur de France a reçu deux sous-lieutenants de l’EMIA (12/02/2013).

Mardi 12 février 2013, S.E.M. Jean-Marie Bruno, Ambassadeur de France en Slovaquie, a reçu deux sous-lieutenants en dernière année de l’Ecole militaire interarmées de Coëtquidan à l’occasion de leur passage à Bratislava.

JPEG
De gauche à droite : M. Jean-Marie Bruno, les sous-lieutenants, et le Lieutenant-colonel Christophe HELOUIS (air), attaché de défense adjoint.

Dans le cadre de leur cursus académique, ces deux officiers ont passé un mois en Slovaquie au sein de l’Académie militaire de Liptovský Mikuláš, au même titre que tous leurs camarades de la promotion " Maréchal Bessières". Ce séjour leur a permis de pratiquer l’anglais au quotidien et de suivre des cours de communications et de planification OTAN.

Cette activité s’inscrit dans le cadre de la coopération bilatérale militaire entre la France et la Slovaquie pilotée par l’attaché de défense. Au titre de la réciprocité, deux cadets slovaques suivront cette année le stage d’entrainement commando en France avec leurs camarades élèves officiers français .


Stage linguistique Slovaquie du 16 janvier au 12 février 2013 - Témoignage.

Les élèves de l’Ecole Militaire Interarmes (EMIA) doivent effectuer au cours de leur dernière année de formation d’officier un stage d’immersion en milieu militaire étranger. Durant environ un mois il leur est offert l’occasion de découvrir le fonctionnement d’une armée amie, au sein d’une unité ou d’une école d’officiers.
Pour la première fois, deux d’entre-nous ont été désignés pour rejoindre l’académie des forces armées slovaques à Liptovsky Mikulas.

PNG Cette école d’officiers porte le nom du Général Milan Ratislav Stefanik, ce héros de l’histoire nationale slovaque qui a servi dans l’aviation française durant la grande guerre de 14-18. Ici tous sont fiers de nous rappeler ce lien particulier avec la France, et malgré la fraîcheur du climat des Tatras, l’accueil qui nous est réservé est des plus chaleureux !

Après une présentation complète des différents services et infrastructures de l’Académie, un cycle de trois semaines de formation nous est dispensé en anglais tout au long de notre séjour. Tous les jours après la séance de sport matinale de 5h45 nous avons donc droit à un programme sur mesure.

PNG La première semaine nous sommes confiés au Département de Langues et de Sciences sociales. Un professeur d’anglais et un docteur en psychologie nous accompagnent et nous dispensent une formation sur les méthodes de communication orale. Un studio de télévision est mis à notre disposition afin de nous entraîner à nous exprimer en public ou face à une caméra de télévision. Différents exercices nous sont alors proposés, et à chaque fois les vidéos de nos prises de paroles nous permettent de corriger nos défauts d’élocution, de tenue ou de gestuelle. Durant ce cycle nous aurons plusieurs fois l’occasion de nous présenter devant des classes d’élèves nous permettant ainsi un dialogue enrichissant avec nos homologues.

Nous passons ensuite une semaine au Centre de Simulation. Il nous est proposé de découvrir et de tester tout le panel de simulateurs disponibles. Nous découvrons d’abord la simulation "constructive" qui permet d’entraîner jusqu’à une centaine d’officiers d’état-major au sein d’un même exercice virtuel, puis la simulation de contrôle aérien, les simulateurs de véhicules, et pour finir d’armes individuelles.

PNG

C’est au sein de l’ "International Staff Officer Courses" (ISOC) que nous terminons notre cycle de formation. Organisme au label OTAN, celui-ci a pour mission de former des capitaines étrangers aux procédures standardisées. Bien que jeunes officiers sans expérience d’état-major, nous y suivons une instruction de qualité grâce à des instructeurs qui se mettent à notre niveau. Nous intégrons ainsi une bonne quantité de vocabulaire militaire anglophone, aujourd’hui nécessaire à toute coopération internationale.

Nous avons donc passé un séjour studieux, mais néanmoins agrémenté de sorties soigneusement organisées par nos hôtes. Nous avons ainsi pu découvrir la culture slovaque à travers ses monuments, ses montagnes et sa gastronomie. Nous gardons en mémoire le château d’Orava, le village de Pribylina, l’église de Sväty Kríž, la station de ski de Jasná, l’ascension du mont Chopok et bien sur leS traditionnels halušy !

PNG

Ce stage fut donc personnellement enrichissant de bien des façons, mais il le fut aussi pour nos hôtes auprès de qui nous nous sommes efforcés de faire découvrir la France. Un tel séjour est un bon moyen de resserrer des liens d’amitié nécessaires entre deux armées européennes.

Sous-Lieutenant Gallois

Ecole Militaire Interarmes

Promotion "Maréchal Bessières"

Dernière modification : 14/02/2013

Haut de page