L’Ambassade de France et Up Slovaquie soutiennent VAGUS et DÚHA

C’est à la Résidence de France que S. Exc. M. Christophe Léonzi, Ambassadeur, et MM. Bertrand Léger et Igor Janok, représentants de Up Slovaquie (LE CHEQUE DEJEUNER s.r.o.), ont remis mercredi 27 novembre un chèque symbolique aux associations Vagus et Dúha, basées à Bratislava.

Le soutien à VAGUS été engagé en 2018. Il consiste à aider financièrement le projet « Domec » qui vise à aider les personnes sans domicile fixe, en leur procurant des plats chauds, des soins médicaux de base, des conseils juridiques et sociaux, un abri et donc de la dignité.

DÚHA a été retenue cette année au terme d’une stricte sélection parmi plusieurs associations qui viennent en aide aux femmes et aux enfants victimes de violences domestiques en leur procurant un toit, des conseils juridiques et sociaux, du réconfort.

137 femmes sont tuées chaque jour dans le monde. Lundi 25 novembre, à l’occasion de la 20ème journée internationale des Nations Unies pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, la France a réaffirmé son engagement.

A cet égard a France soutient fermement la convention d’Istanbul qui renforce la lutte contre les violences faites aux femmes.

La remise de ces chèques s’inscrit dans le cadre du partenariat international signé en 2014 par la Fondation Up avec le ministère des Affaires étrangères de la République française, qui lui permet de soutenir financièrement des projets socialement significatifs dans tous les pays où Up est présent. Pour ce qui est de la Slovaquie, une convention a été signée en 2016 entre l’Ambassade de France et Up Slovaquie qui vise à soutenir les groupes défavorisés de la population, la société civile et les structures de l’économie sociale et solidaire dans ce pays.

En 2017, Up Slovakia et l’Ambassade de France avaient sélectionné et soutenu les associations Samaritán, basé à Martin, qui s’efforce d’améliorer les conditions de vie des personnes âgées et Kesaj Tchavé, basé à Kežmarok, qui contribue à l’éducation et à l’insertion des enfants Roms.

Dernière modification : 29/11/2019

Haut de page