Inauguration de la plaque commémorative en l’honneur du général d’armée Josef Jiri Šnejdàrek

Le 15 juin 2009, sur la place SNP de Zvolen, s’est tenue une cérémonie solennelle, sous la présidence de Madame Katarina Wittmannovà, petite fille du général d’armée Josef Jiri Šnejdàrek, afin de dévoiler une plaque commémorative apposée sur le bâtiment qui servit d’état-major au général durant les combats de 1919 (contre l’invasion des bolcheviques hongrois) qui contribuèrent à la libération de la ville de Zvolen.

Monsieur Henry Cuny, ambassadeur de France en Slovaquie, était représenté à cette cérémonie par le lieutenant-colonel Bruno Charon (officier coopérant militaire technique en Slovaquie) et par le capitaine Pascal Meynet (officier au 6ème Régiment du Génie – Angers – France).

Le général Šnejdàrek est né le 2 avril 1875. Il décide de s’engager dans la Légion Etrangère Française et sert tout d’abord au 2ème régiment étranger d’infanterie. Le 27 mars 1905, alors sergent, il obtient la nationalité française pour services rendus. Il participe par la suite aux combats féroces qui marqueront la campagne de la Marne en septembre 1914. Il sera blessé à plusieurs reprises durant les combats. Son courage sera récompensé par trois citations dont une au nom de l’Armée.

Sa ténacité et son pragmatisme seront reconnus unanimement et lui permettront d’accéder rapidement aux grades d’officier. En 1915, il est déjà capitaine et sert au 4ème régiment de Tirailleurs à Alger, il est alors titulaire de la Croix de chevalier dans l’ordre national de la Légion d’Honneur. Puis en 1917, il participe à la création des légions tchécoslovaques en France qui combattront par la suite en Europe Centrale.

Le général Šnejdàrek est à l’image du général Stéfanik : ils ont fait, tous les deux, le choix du métier des armes pour vivre dans un monde libre.

Le général décède en 1945, il était commandeur dans l’ordre national de la Légion d’honneur et titulaire : de la croix de guerre 14-18 avec palme, de la croix de guerre des théâtres des opérations extérieures avec deux citations, de la médaille coloniale et de l’insigne des blessés militaires.

Nous tenons, par l’intermédiaire de cet article dédié au courage d’un homme d’exception et méconnu, à remercier Madame Katarina Wittmannovà pour l’accueil chaleureux qu’elle a su réserver à la délégation française.

PNG - 622.1 ko
Le lieutenant-colonel Bruno Charon et le capitaine Pascal Meynet en compagnie de Mme Katarina Wittmannova
PNG - 656.3 ko
Moment solennel après le dévoilement de la plaque commémorative
PNG - 644.1 ko
Félicitations adressées à Mme Katarina Wittmannova par le lieutenant-colonel Bruno Charon et le capitaine Pascal Meynet

Dernière modification : 21/12/2016

Haut de page