Cour pénale internationale - Entretien de Catherine Colonna avec Karim Khan, procureur de la CPI (4 octobre 2022)

Catherine Colonna, ministre de l’Europe et des affaires étrangères, s’est entretenue le 4 octobre 2022 avec M. Karim Khan, procureur de la Cour pénale internationale.

La lutte contre l’impunité en Ukraine comme partout dans le monde est une priorité pour la France. Ceci nous a conduit à réunir le Conseil de sécurité des Nations unies le 22 septembre dernier pour une réunion ministérielle sur ce sujet, à laquelle participait Karim Khan.

Alors que le procureur mène un travail d’enquête indispensable sur toutes les exactions relevant de sa compétence, y compris en Ukraine, au Darfour, en Libye et au Sahel, la ministre a réaffirmé le soutien de la France à la Cour pénale internationale, seule juridiction pénale internationale permanente et à vocation universelle. La ministre a rappelé l’appui concret apporté par la France à la Cour, en termes financiers, opérationnels et humains. Elle a également souligné l’attachement de la France à la poursuite de la réforme permettant de renforcer la Cour pénale internationale, y compris un usage accru de la langue française et du droit continental.

La France continuera à soutenir le travail de la Cour pénale internationale, qui joue un rôle essentiel pour préserver la paix et l’intégrité de l’ordre international fondé sur la règle de droit, lutter contre l’impunité des auteurs d’exactions et répondre au besoin de justice exprimé par les victimes.

L’action de la France en soutien de la Cour pénale internationale s’ajoute à ce que notre pays fait à titre bilatéral en soutien des juridictions ukrainiennes enquêtant sur les crimes de guerre russes. L’étendue des crimes commis dans ce pays nécessite la mobilisation de toutes les juridictions compétentes, dans le respect du principe de complémentarité.

Dernière modification : 05/10/2022

Haut de page