Communiqué conjoint de Jean-Marc AYRAULT et de Sigmar GABRIEL

Les ministres des Affaires étrangères de France et d’Allemagne saluent le livre blanc sur l’avenir de l’Union européenne présenté le 1er mars par le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

La vision de la Commission européenne, dans le prolongement du discours du président Juncker sur l’« état de l’Union européenne » prononcé le 14 septembre 2016, est une contribution importante et précieuse à la discussion plus large sur l’avenir de l’Europe, son projet et son fonctionnement dans la perspective du 60ème anniversaire des traités de Rome le 25 mars. Elle fait directement écho à la dynamique enclenchée depuis Bratislava et poursuivie à La Valette visant à atteindre des résultats clairs et concrets pour le bénéfice des citoyens européens.

Alors que l’Union européenne doit faire face à des menaces inédites, l’Allemagne et la France partagent la même conviction : notre meilleure protection et notre meilleur atout pour l’avenir, c’est une Union européenne plus forte.

Nous devons continuer à donner la priorité à la construction de réponses aux principaux défis d’aujourd’hui : renforcer le rôle de l’UE en tant qu’acteur de politique étrangère dans son voisinage et à l’échelle mondiale ; assurer la sécurité de nos concitoyens face à l’aggravation des menaces externes et internes, y compris grâce à la politique européenne de défense ; mettre en place un cadre stable et de coopération pour traiter la question des migrations et des flux de réfugiés ; stimuler l’économie européenne en favorisant la convergence de nos économies et l’investissement européen, en renforçant l’économie sociale de marché européenne pour une croissance durable et créatrice d’emplois et en progressant vers l’achèvement de l’Union monétaire européenne.

Pour répondre aux immenses défis auxquels l’Europe est confrontée, nous avons la conviction que nous ne devons pas revenir sur notre ambition : l’Union européenne est beaucoup plus qu’un marché unique. Elle est fondée sur des valeurs communes, la solidarité et l’état de droit. Nous avons conscience que les défis actuels exigent une Union européenne plus efficace. Cette conviction commune nous confère une responsabilité historique pour améliorer sans cesse le fonctionnement de notre Union et préserver nos valeurs et principes communs. Les propositions de la Commission pour favoriser de nouvelles façons d’agir plus efficacement seront très utiles dans cette perspective. Sans remettre en cause ce que nous avons accompli, nous devons aussi trouver des moyens de mieux prendre en compte les différents niveaux d’ambition des Etats membres afin que l’Europe réponde mieux aux attentes de tous les citoyens européens.

Le sommet de Rome du 25 mars constituera une occasion unique de donner un nouvel élan à l’Union européenne afin de relever les défis à venir. L’Allemagne et la France sont profondément attachées à la réussite de ce processus.

Retrouvez ce communiqué conjoint sur :
http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/dossiers-pays/allemagne/evenements/article/livre-blanc-sur-l-avenir-de-l-union-europeenne-communique-conjoint-de-jean-marc

Dernière modification : 02/03/2017

Haut de page