Cérémonie de remise de décorations militaires en l’honneur d’officier slovaques

JPEG - 43.6 ko
JPEG - 42.6 ko
Le 21 juin 2010, dans la salle d’honneur de l’état-major général des forces armées slovaques, s’est déroulée, à l’initiative du colonel Christine POUSSINEAU, attaché de défense non résident pour la Slovaquie, une cérémonie de remise de décorations.

Cet évènement a réuni, entre autres, :
- Monsieur DEMETRIAN, directeur général de la politique de défense, des relations internationales et de la législation du ministère de la défense de la République Slovaque,
- Monsieur le général SALAGANIC, chef de la division opérations de l’état-major général des forces armées slovaques,
- Monsieur le général BABIAK, chef d’état-major de l’armée de l’air slovaque,
- Le lieutenant-colonel Bruno CHARON, officier coopérant militaire technique en Slovaquie et directeur adjoint du centre d’excellence EOD de l’OTAN.

La Slovaquie et la France ont signé un partenariat stratégique en 2008 qui a formalisé une coopération globale qui existait déjà dans les faits depuis longtemps.
C’est la première fois qu’une telle cérémonie était organisée au sein de l’état-major général à Bratislava.

Dans son discours, le colonel POUSSINEAU a rappelé les domaines dans lesquels la coopération militaire entre la France et la Slovaquie est très active. En tout premier lieu, la France a apporté un soutien et son expertise dans la montée en puissance de la capacité nationale EOD (Enlèvement des Objets Détonants) slovaque et pour la création du centre d’excellence EOD de l’OTAN situé à Trenčín. Mais cette coopération s’exerce également dans le domaine NRBC où la Slovaquie offre régulièrement l’occasion d’utiliser ses infrastructures et ses compétences pour entraîner les spécialistes français NRBC.

En 2010, deux détachements français viendront s’entraîner à Zemianské Kostolany dont un dans le cadre de la NRF. La coopération s’exerce aussi au niveau de l’armée de l’air où la France participe à la formation et à l’entraînement des contrôleurs air avancés.

Les militaires slovaques et français sont engagés ensemble pour assurer la sécurité de nos pays respectifs contre des menaces nouvelles qui ne se situent plus directement à nos frontières et qui sont plus difficiles à appréhender ce qui les rend encore plus dangereuses.
Cette cérémonie de remise de décorations est la continuité logique de cette fraternité d’armes qui naît lors des opérations extérieures à hauts risques.

Les récipiendaires étaient :

JPEG - 82.7 ko
de gauche à droite sur la photo

- le lieutenant FEJERCAK Lubomir, pour la médaille commémorative, agrafe « Ex-Yougoslavie ».
- le capitaine CHOVANEC Martin, pour la médaille commémorative française, agrafe « Ex-Yougoslavie » pour son action aux côtés des troupes françaises en Bosnie-Herzégovine.
- le général MACKO Pavel, pour la médaille commémorative française, agrafe « Afghanistan » pour son action au sein de l’état-major des FIAS. 
- le colonel KOTLAR Josef, pour la médaille de la défense nationale, échelon bronze, agrafe « arme blindée » dans le cadre de sa mission au sein de l’état-major SACT de l’OTAN situé à Norfolk (USA).
- le capitaine BEDNARCIK Peter, pour la médaille de la défense nationale, échelon argent agrafe « état major » pour son action au sein de la cellule opérations de l’état-major de la KFOR à Pristina.

En fin de cérémonie, le colonel Christine POUSSINEAU et le lieutenant-colonel Bruno CHARON ont remis au général SALAGANIC un tableau représentant l’insigne des spécialistes EOD français en témoignage de la formation EOD 3 conduite en 2009 au profit de l’unité EOD slovaque. Ce tableau a été réalisé avec du sable en provenance de l’Ile de Tahiti.

JPEG - 39.3 ko
Remise du tableau représentant l’insigne des spécialistes EOD français

Cette remise se voulait symbolique car elle rappelle que le général Milan Rastislav STEFANIK a foulé le sol de Tahiti en 1910 afin d’observer le passage de la comète de Halley.

La médaille de la défense nationale

JPEG - 45.9 ko
La médaille de la défense nationale

Cette médaille a été créée par le décret n° 82-358 du 21 avril 1982, sur l’initiative du ministre de la Défense Charles HERNU. Elle comprend 3 échelons : bronze, argent et or.
La médaille de bronze récompense au minimum 6 mois de services militaires actifs effectifs, et la médaille d’argent 5 ans de services militaires actifs effectifs et 2 ans au moins dans l’échelon bronze. Ceci explique que ces médailles ont été remises à titre « exceptionnel » aux militaires slovaques.

La médaille commémorative française

JPEG - 31.4 ko
La médaille commémorative française

Le décret n° 95-1098 du 9 octobre 1995, pris à l’initiative du ministre de la Défense François Léotard, porte création de la médaille Commémorative Française.

Celle-ci est assortie d’agrafes correspondant aux théâtres d’opérations concernés :
- EX-YOUGOSLAVIE agrafe créée par l’arrêté du 21 décembre 1995
- HAÏTI agrafe créée par l’arrêté du 11 février 1997
- ALBANIE agrafe créée par l’arrêté du 12 septembre 1997
- TIMOR-ORIENTAL agrafe créée par l’arrêté du 31 mars 2000
- AFGHANISTAN agrafe créée par l’arrêté du 18 juillet 2002
- ASIE DU SUD-EST agrafe créée par l’arrêté du 7 juin 2005

Article concernant la cérémonie paru sur le site du ministère de la défense slovaque

Rédacteur : Le lieutenant-colonel Bruno CHARON, Officier coopérant militaire et technique en Slovaquie.

Dernière modification : 02/07/2010

Haut de page