Action Sociale

Le Conseil Consulaire pour la Protection et l’Action Sociale se réunit une fois par an (en novembre) pour examiner les propositions d’attribution d’aides sociales aux Français en difficulté résidant en Slovaquie (personnes handicapées, personnes âgées ayant de faibles ressources, enfants handicapés ou en détresse...). Nos concitoyens souhaitant déposer un dossier peuvent le faire tout au long de l’année.

Les dossiers sont recevables auprès du service consulaire : ils peuvent faire l’objet d’une enquête par nos services afin de préciser les motifs qui les justifient et de donner les indications nécessaires sur la nature des difficultés et le montant des ressources familiales. Ces demandes, une fois instruites, sont soumises au Conseil consulaire pour la Protection et l’Action sociale, pour décision.

Pour obtenir la liste des documents demandés et constituer un dossier, veuillez prendre contact auprès de l’ambassade.
Les dossiers complets devront être établis et déposés avant le 1er novembre de l’année en cours au service consulaire de l’Ambassade. Les dossiers incomplets seront rejetés par la Commission.

Conditions générales d’octroi

Résider en Slovaquie.

Etre Français et être inscrit au registre des Français établis hors de France.

Types d’allocations ou aides

Allocation de Solidarité

- Disposer de revenus inférieurs au taux de base (360 euros en 2015) ;
- Etre âgé d’au moins 65 ans, ou de 60 ans en cas d’inaptitude au travail délivrée par le médecin référent du Consulat.

Allocation Adulte Handicapé (AAH)

Disposer de revenus inférieur au taux de base (360 euros en 2015) ;
Etre âgé d’au moins 20 ans ;
Etre titulaire d’une carte d’invalidité française en cours de validité attestant d’un taux d’incapacité égal ou supérieur à 80%.

Allocation Enfant Handicapé (AEH)

Etre âgé de moins de 20 ans ;
Etre titulaire d’une carte d’invalidité française en cours de validité attestant d’un taux d’incapacité égal ou supérieur à 50%.

Allocation à durée déterminée (A.D.D.)

Accordée à titre exceptionnel et dans la mesure où elle favorise l’insertion sociale et professionnelle.

Secours occasionnels (SO)

Pour permettre aux Français résidents ou de passage, en situation précaire, de résoudre des difficultés ponctuelles.

Pour la plupart de ces aides, les ressources sont prises en compte dans le calcul de l’aide attribuée.

Par ailleurs, l’allocataire doit être inscrit au Registre des Français établis hors de France.

En aucun cas, l’aide sociale accordée ne peut permettre d’acheter un billet de transport.

Dernière modification : 07/12/2018

Haut de page